Corallus batesii est un proche cousin du célèbre boa canin Corallus caninus, mais il a été à nouveau élevé au rang d’espèce en 2009. Contrairement à C.caninus, C. batesii n’est pas présent en Guyane et ne requiert donc pas de certificat de capacité pour être détenu. Il est également plus grand en moyenne (généralement autour de 200 cm) et possède une écaillure de tête différente.

Cette espèce arboricole et nocturne occupe les forêts denses d’Amérique du Sud et descend rarement au sol. Cependant, si la canopée constitue souvent son lieu de retraite diurne, il lui arrive de descendre assez bas dans la végétation pour chasser à l’affut. Si on a longtemps cru qu’il se nourrissait d’oiseaux en raison de sa denture impressionnante, il semblerait en réalité que son régime alimentaire soit composé de rongeurs et marsupiaux arboricoles pour les adultes, et de lézards pour les juvéniles (qui acceptent cependant les rongeurs en captivité). Vivipare, cette espèce met bas des jeunes dont la coloration est rouge à taches blanches.

En captivité, c’est une espèce rare et recherchée. Il faut particulièrement prendre garde à ne pas les sur-nourrir car cette espèce est sensible à la régurgitation. L’humidité est également à surveiller, pour éviter les problèmes respiratoires.
Nous disposons actuellement de mâles subadultes en vente ➡️ https://bit.ly/corallus-batesii-LFT