. Acquisition / détention de
  Testudo hermanni, Testudo   graeca, Geochelone radiata

 . Réaliser un incubateur
 . Bien chauffer un terrarium
 . Les tortues terrestres
 . La lumière
La Ferme Tropicale - Tortues Terrestres
  Les Tortues Terrestres  

Les tortues terrestres sont des reptiles, et comme pour tout reptile, chaque espèce a ses propres besoins.
U
ne multitude d’espèces est proposée à la vente. Qu'elles soient méditerranéennes, tropicales ou encore continentales, chacun d'entre elles est adaptée à son biotopes d'origine.
A partir de ce constat simple, on comprend alors aisément que le choix de l’espèce doit être murement réfléchi afin d’être certain que son elevage est à la portée de l’amateur !



TORTUES MÉDITERRANÉENNES ET « TORTUES DE JARDIN »


Les tortues terrestres suscitent depuis fort longtemps la sympathie et une forme de familiarité dans l’esprit commun, et pour cause ; depuis des siècles elles sont omniprésentes dans les cultures occidentales...

Un peu d’histoire :

Autrefois vendues à l’étalage sur les marchés ou les animaleries d’en temps, ces reptiles ne faisaient l’objet d’aucune réglementation à une époque où la protection animale n’existait pas. Les tortues méditerranéennes, étaient alors capturées en masse dans la nature (du sud de la France et d’autres pays méditerranéens) pour alimenter le marché des « Tortues de Jardin ». C’est ainsi que chaque année et durant de nombreuses décennies, des dizaines de milliers d’animaux étaient vendus quelques francs sur les étales des poissonniers notamment. Le peu de connaissance d’alors et l’aisance à se procurer ces compagnons bon marchés ont contribué à une hécatombe puisqu’il est admis que sur les centaines de milliers d’animaux vendus au cours du 20ème siècle, quelques 1à 4 % seulement sont encore vivants de nos jours (malgré une espérance de vie avoisinant 100 ans), correspondant à ceux qui ont eu la chance d’être accueillis chez un éleveur scrupuleux ou dans un jardin convenablement exposé !
Fort heureusement pour elles les temps ont changé et la France, comme bon nombre d’autres pays, a protégé l’intégralité de sa faune ; durant les années 70-80 des lois ont interdit le commerce des « Tortues de Jardin ».

Une commercialisation à nouveau possible :

Depuis 2006, le commerce des « Tortues de Jardin » est autorisé, mais contrôlé et régi par une réglementation stricte.
En quelques mots : pour pouvoir être vendue, achetée, et légalement détenue, une « tortue de jardin » doit répondre aux exigences réglementaires suivantes :

  • être issue d’un élevage agréé
  • être née en captivité en deuxième génération
  • avoir un Certificat Intra-Communautaire
  • être identifiée
  • être élevée au sein d’un élevage déclaré


  • Espèces concernées :
    - toutes les espèces du genre Testudo, notamment Testudo hermanni (la Tortue d’Hermann), Testudo graeca ibera (la Tortue levantine), Testudo marginata (la Tortue bordée)
    - Astrochelys radiata (Syn. : Geochelone radiata), espèce tropicale !


           

     

    Testudo graeca ibera Testudo hermanni hermanni



    TORTUES TROPICALES


    Leur maintien en captivité :

    Leur élevage diffère en bien des aspects !
    Pour ces espèces, plus ou moins délicates à élever en captivité, des facteurs de place ou de technique sont souvent un frein à leur maintien par le simple amateur ; tandis que certaines auront par exemple besoin de plusieurs mètres carrés à leur disposition une fois adulte, d’autres auront besoin d’un cycle climatique annuel recréée artificiellement.
    Leur maintien en extérieur est impossible hormis par quelques belles journées d’été, et encore...
    Elles sont donc plutôt réservées aux éleveurs les plus expérimentés et avertis.

    Leur commercialisation :

    Toutes les tortues (terrestres) tropicales sont protégées, leur achat impliquant au minimum la délivrance d’une facture nominative mentionnant l’origine du spécimen (par exemple : n° de CITES)


    POUR DE BONNES BASES


    Maintenir un reptile (autrement dit pratiquer la terrariophilie), implique certains fondamentaux dont l’ordre à toute son importance :
     
     1)  le choix d’une espèce répondant aux attentes du futur éleveur
     2)  l’acquisition d’un minimum de connaissances préalables
     3)  l’acquisition du matériel approprié à l’espèce
     4)  l’acquisition de l’animal au moment opportun
     5)  répondre en tous points à ses exigences

     

           

     

    Testudo marginata Geochelone (Astrochelys) radiata

    » Cet article a été consulté 127958 fois








    Téléchargez notre bannière
    bannière La Ferme Tropicale
    15 visiteurs connectés
     
    LA FERME TROPICALE  -  54 rue Jenner, 75013 PARIS  -  Tel : (33) 01 45 84 24 36  -  Fax : (33) 01 45 84 25 69  -  mail : contact@lafermetropicale.com